Retour à la page d'accueil

logo festival des resistances, 18,4 Ko
EDITO - PROGRAMME - LIEUX - CONTACTS
EDITO

Dans un monde présenté par les masses médias comme étant en constante mutation, dirigé par de nouveaux modèles économiques et sociaux, de nouvelles formes de communication, nous nous interrogeons justement sur cette modernité. Face à ce cycle aliénant nous invitant à adopter une attitude plus consumériste que réactive, nous préférons créer et expérimenter, comme moyens de luttes, des pratiques de détournement et de réappropriation d'outils ou d'espace. Nos "nouvelles" formes de communication passent par la création de médias alternatifs, par l'occupation de places publiques ou par l'organisation d'ateliers d'échange de savoirs. Nous véhiculons, à travers les concerts ou les projections que nous proposons, une culture politique prospective plutôt qu'une politique culturelle. Nous préférons ne pas perdre notre temps à le gagner, en cultivant plutôt des pratiques alternatives qui vont de l'installation temporaire de zones de gratuité en ville au défrichage de terrains pour la mise en place de jardins collectifs. Pour la cinquième année, nous proposons un festival illustrant les initiatives concrètes de plusieurs collectifs, et au sein duquel chacun est amené à détourner le regard du podium.

PROGRAMME
Samedi 16 Avril

12h30 : resto de soutien au festival

Repas végétalien, en soutien aux frtais de fonctionnement du festival.
Et oui, dans notre système basé sur l'exploitation, la violence du pouvoir, et le refus de voir la souffrance, il est possible de se régaler sans faire souffrir d'animaux.

[Izmir - prix libre
Org: Izmir]

Vendredi 22 Avril

20h30 : Soirée de soutien au festival

affiche soir&eacte;e de soutien, 11,1 Ko

concert avec
SUPERJEANFRANCOIS (expérimental motorisé, st-étienne)
EIS (rock, st-étienne)
MUNDA DI MIERDO (hardcore, paris)
HANNA TRANCE (pop-électro, st-étienne)
SELECTA PACO (reggae - dub - stepper, st-étienne)
FEDAYI PACHA (live dub oriental, st-étienne).

[Bellevue entrepôt - 5 euros
Org: Collectif des résistances]

Samedi 23 Avril

19h : Soirée de soutien (bis) au festival

petit resto, expo, vernissage, projection et concert avec
POUPOUILLE ORCHESTRA (punknoise, st-étienne),
KEN PARK (punk-rock-hardcore à l'ancienne, st-étienne).

[Saint Pier - prix libre
Org: Le Saint Pier]

Samedi 30 Avril

20h : International crust-hardcore night LFP

EASPA MEASA (crust/Irlande)
VISIONS OF WAR (crust/Belgique)
MADAME GERMEN (crust/Espagne)

[Thunderbird Lounge (rue Denis Escoffier / St-Etienne) - 5 euros
Org: La France Pue]

Dimanche 1er Mai

10h : Manif' habituelle

avec en plus cette année La Barricade et ses chants révolutionnaires. Bienvenue à tous les chanteurs et à toutes les chanteuses, et aux autres aussi

Lundi 2 Mai

19h : Projection : world traveller adventures

Série de documentaires. «La Spiral Tribe s'est alors attachée à propager son esprit et sa musique à traver l'Europe, entraînant dans son sillage d'autres tribus toutes animées d'une même philosophie, des mêmes convictions politiques et environnementales, et surtout menées par les mêmes passions : Musique et Liberté.»
Suivi de : Live act de LODUBANG (breakbeat to hardtek, st-étienne)

[Saint pier - gratuit
Org: Le Saint Pier]

Mardi 3 Mai

19h : Vernissage de l'exposition des peintures d'Ivan Brun

« Tirant sur le photo-réalisme, ces peintures s'inscrivent dans la continuité de la Figuration Critique des années 70 ... appliquée aux thèmes sociaux et politiques de la récession de la première moitié des années 90. »

[Imprimerie 14 Mois, (30 rue des frères Chappe Sainté) - gratuit
org. Association 14 Mois, 06 88 16 17 35.]

Mercredi 4 Mai

à partir de 19h: Ville en chantier, attention danger !

Film : "El Forat" de José Maria V. Pena - 75' - 2004 - Barcelone.
Entre 2000 et 2003, le quartier Ribeira du Vieux Barcelone est en phase de "restructuration". Expropriation, démolition, destruction... Face à la spéculation urbaine, la défense de l'espace public par ses habitants et citadins s'organise. Un "Grand Projet " (...de Ville...) pour certains, "un trou de la honte" (El Forat...) pour d'autres...
St Etienne aussi se transforme. Un grand chantier urbain tourné "vers l'avenir", nous dit-on... : Enjeux, Intérêts ?!? Pour quoi, pour qui, comment ???

- jeux (de construction/destruction...)
- Projection ("El Forat")
- Conférence/Débat avec intervenant(e)s
- Repas à Prix Libre

[ Gran Lux- gratuit (adhésion obligatoire à Coxa-Plana : 2 euros)
Org. : LuLu Percute]

Jeudi 5 Mai

Toute la journée : journée gratuité

Après-midi : zone de gratuité

Bouffe, fringues, tables de presse, musique, spectacle de marionnettes par la troupe des Parchemins. Acheter - jeter - acheter - jeter ... : c'est le mécanisme absurde, aberrant, ravageur, qui fait vivre le capitalisme. Découvrez les joies du circuit adverse : donner - récupérer. La zone de gratuité s'installe au cœur de la ville, se réapproprie l'espace public et fait un pied de nez à la consommation abusive : elle propose l'offre ou la récupération de biens consommables ou non consommables, l'échange d'idées, de réflexion et d'envies. Vous pouvez venir glaner / acquérir gratuitement vêtements, musique, jouets, bouffe, ou donner, si le cœur vous en dit, tout ce qui ne vous sert plus et dort dans vos placards ! Il n'y a ni fric, ni troc. Seulement de la gratuité.

[centre ville
Org: Collectif des résistances]

18h : Conférence décroissance

du développement à la décroissance, 13,5 Ko

Don, convivialité, échanges... : une richesse plus réelle que celle mesurée par la croissance de l'économie ? Après la zone de gratuité, le Collectif des Résistances et des Alternatives vous propose une rencontre sur le thème de la décroissance, au croisement de l'écologie, de l'économie et du politique. Cette conférence-débat sera animée par Jean-Pierre Tertrais, auteur d'une brochure revigorante : "Du développement à la décroissance - de la nécessité de sortir de l'impasse suicidaire du capitalisme" (Editions du Monde Libertaire, 2004). Pour Jean-Pierre Tertrais, qui pose sur le concept de décroissance un regard nourri par ses engagements, "une vraie conscience révolutionnaire est [...] nécessairement à la convergence entre une conscience politique et une conscience écologique". C'est donc une "double révolution" qui doit s'accomplir...

[Grand Lux - gratuit]

20h30 : Concerts gratuits

avec : TOTAL RTT (duo électro, st-é), DESCHANNEL (électro hip hop, st-étienne), B ROAD WAY (électro-post-rock, st-étienne), M. BIDON (chansons françaises, st-étienne) et KNX (hip-hop / crew de chiens, st-étienne).

[Entrepot Bellevue - gratuit]

Vendredi 6 Mai

15h : Rassemblement en soutien à IZMIR

La mairie de st-étienne, dans le cadre de son projet de réaménagement urbain, veut expulser et raser le squat IZMIR (http://izmir.squat.net) .
Depuis plus de 4 ans, ce lieu est animé par diverses soirées et activités : bouffes végétaliennes, friperies gratuites, réunions non-mixtes femmes, goûters gratuits pour les enfants, concerts, soirées de soutien, projections, débats, fêtes dansantes, ateliers informatiques sur les logiciels libres, expos, répétitions, réunions de divers collectifs, bibliothèque alternative, infokiosque et représentation de théâtre. Toutes ces activités ont été réalisées avec les moyens du bord, sans subvention et pratiquement sans argent.
Pour que continuent à exister, en dehors des circuits marchands et institutionnels, à st-étienne et partout dans l'univers, des espaces de création, de réflexion, de rencontres et de solidarité, nous appelons à la mobilisation. Venez nombreux et nombreuses, avec de quoi faire du bruit, de quoi mettre de l'animation, le vendredi 6 mai à 15h.

Place de l'hôtel de ville

18h30 : Soirée E.V.A (Espace Végétal Autogéré)

Le groupe E.V.A. vous propose une rencontre autour de son potager collectif lancé en novembre 2004. Avec la participation de TANKHA (Ferme associative à Panissières, 42), de producteurs et de consommateurs engagés dans des projets d'AMAP (Associations pour le Maintien d'une Agriculture Paysanne) à Montbrison et St-Etienne et de membres du collectif des faucheurs volontaires de la Loire. Echange convivial, buffet végétarien, boissons.

[Grand Lux - prix libre
Org: Collectif EVA]

Samedi 7 Mai

Pathologie de la liberté

18h : Projection

Documentaire argentin : Radio « La Colifata », de Chloé Ouvrard - 2001 - durée 52 min, présenté par Dominique Saliba - coordinateur des rencontres autour de la psychiatrie.

19h : Conférence débat

« La société surveille et punit le fou aujourd'hui comme hier. La folie, pathologie de la liberté, n'en finit pas de révéler à chacun d'entre nous l'absence de liberté. Misère de la psychiatrie. Psychiatrie de la misère. L'ordre social règne. C'est bien contre cet ordre social que nous agissons. »
intervenants : docteur Jean Marie Faure, Psychiatre, Yves Giry, Cnt, Marc Auray, Cgt Le Vinatier.

[Gran Lux - gratuit
Org: CNT]

20h30 : Projections : [La drogue c'est pas cool, le bricolage c'est dangereux]

- LAS VEGAS PARANO (Terry Gilliam) VOST 35mm
- MASSACRE À LA TRONCONNEUSE (Tob Hooper) VF 35mm

[Gran Lux - 6 euros (+ 2 euros d'adhésion) / ouverture des portes à 20h30, début de la projection à 21h30
Org: Off/Coxa Plana]

Dimanche 8 Mai

14h > 17h30 : Résistances électroniques #3

Atelier d'échange de savoirs sur le cryptage de disque dur et des échanges peer-to-peer. A l'heure des premiers procès contre le téléchargement illégal, il est important que chacun puisse s'approprier de telles techniques de chiffrement pour protéger ses pratiques dissidentes.

17h30 : Projection d'un entretien avec Peter Watkins

dans lequel il dénonce le pouvoir des masses media audiovisuels en s'attachant surtout à démasquer un système codé, haché et hiérarchique de l'émetteur au récepteur : ce qu'il appelle la « monoforme » de la communication audiovisuelle.

18h : Discussion sur le journalisme, la distribution et les médias indépendants

avec un membre de la coopérative de distribution Co-Errances (www.co-errances.org) et sous réserve avec Patrick Watkins. Patrick Watkins a traduit le dernier livre, Media Crisis, de Peter Watkins (lien de sang , lien d'idée...). Depuis le début des années 1960, Peter Watkins n'a jamais cessé de porter un regard critique sur les masses médias audio-visuelles, particulièrement dans ses films où cette thématique majeure a toujours été omniprésente. En dépit des différents types de censure qui ont frappé la plupart de ses oeuvres, cet artiste hors-norme a réussi à tourner un peu partout dans le monde. Aujourd'hui, plus que jamais, Peter Watkins continue de se battre pour l'émergence d'un véritable processus alternatif dans le champ du medium audiovisuel. Dans son dernier livre, Media Crisis, à la fois livre blanc des médias alternatifs et livre noir des médias dominants, il dénonce une "mono-forme" des médias pour diffuser leurs informations : la manière de structurer leur propos, de synthétiser leurs idées et de formater leurs productions est en elle-meme biaisée. Il développe également quelques idées pour sortir de l'ornière. Le "programme" d'assainissement watkinsien repose sur un postulat fondamental : l'implication croissante des publics, notamment par la création de médias alternatifs qui pourraient devenir des "processus pédagogiques et culturels autonomes" (on pense notamment aux expériences de Zaléa TV, Indymédia ou localement le Numéro Zéro). "Par autonome, poursuit Watkins, j'entends non pas ce qui est seulement transmis par des professionnels à l'intention d'un public au quotient intellectuel prédéterminé, mais le large éventail de sujets, de préoccupations et d'intérêts qui peuvent enrichir la dynamique sociale, culturelle, littéraire."

20h : Repas à prix libre

21h : Projection de "l'Horloge Universelle : la résistance de Peter Watkins" de Geoff Bowie, 2001.

En cette ère d'information-spectacle, le documentaire doit répondre à son tour aux impératifs de la télévision. Au banc des accusés : l'horloge universelle. Une machine à standardiser qui en impose les thèmes et la durée selon les exigences d'un marché mondialisé. Pour nourrir sa réflexion, le réalisateur Geoff Bowie retrouve à Paris le cinéaste britannique Peter Watkins, qui réfute comme lui cette uniformisation des esprits. Ce dernier y tourne La Commune, un film de six heures retraçant les journées d'insurrection qui ébranlèrent en 1871 la capitale française. En contrepoint, nous sommes transportés à Cannes, au MIPTV, marché international de la télévision où les stratèges de l'industrie rajustent leur fameuse horloge selon les diktats de la mondialisation. Comment dès lors assurer la prééminence de valeurs universelles, au sens premier du mot qui englobe l'ensemble des êtres humains ? Peut-être en réactivant cet esprit de résistance qui a animé les insurgés de la Commune, comme le suggère l'insurgé permanent qu'est le grand Peter Watkins.

[Gran Lux - entrée à prix libre pour toute la journée
Org: Avataria, Numéro Zéro et Radio Dio]

Sur toute la durée du festival (Du 30 avril au 8 mai 2005)

EXPOSITION - IVAN BRUN (peintures)

« Tirant sur le photo réalisme, ces peintures s';inscrivent dans la continuité de la Figuration Critique des années 70» appliquée aux thèmes sociaux et politiques de la récession de la première moitié des années 90. »

1ère partie : à l'Imprimerie 14 MOIS, 30, rue des frères Chappe. Vernissage à 14 Mois, mardi 3 mai à 19h. Permanences: les 2 week-ends de 14h à 19h, la semaine sur rdv.

2ème partie : à l'Atelier GreenHouse, 11, rue de l'Egalerie.
Visible lors des autres événements du festival (voir ci dessus).

[Org : Association 14 MOIS.]

FRIPERIE GRATUITE et tables de presse

Acheter - jeter - acheter - jeter ... : c'est le mécanisme absurde, aberrant, ravageur, qui fait vivre le capitalisme. Découvrez les joies du circuit adverse : donner - récupérer. La zone de gratuité fait un pied de nez à la consommation abusive : elle propose l'offre ou la récupération de biens consommables ou non consommables, l'échange d'idées, de réflexion et d'envies. Vous pouvez venir glaner / acquérir gratuitement vêtements, musique, jouets, ou donner, si le cœur vous en dit, tout ce qui ne vous sert plus et dort dans vos placards ! Il n'y a ni fric, ni troc. Seulement de la gratuité.

[Atelier GreenHouse, ouvert une heure avant les évènements ayant lieu au gran lux ou à l'entrepôt bellevue]

LIEUX
Bellevue entrepôt & le Gran Lux : 11 rue de l'égalerie (sainté)
parking place bellevue > passerelle SNCF > rue buffon > rue de l'égalerie

14 Mois : 30 rue des frères Chappe (sainté)

Le St Pier : 3rue Elise Gervais (sainté)

Thunderbird Lounge : rue Denis Escoffier (sainté)
CONTACTS
Collectif des résistances et des alternatives :
Avataria : http://www.avataria.org - 04.77.21.31.80
Numéro Zéro : http://lenumerozero.lautre.net
Radio Dio : http://www.radiodio.fr.fm - 04.77.25.05.94
Izmir : 3 rue de la sablière - http://izmir.squat.net - 04.77.25.65.20
Lulu Percute :
Off/Coxa Plana : http://www.coxaplana.com - - 04.77.25.44.82
Le St Pier : 3 rue Elise Gervais - 06.64.17.12.51